Hovhannes Sargsyan et Norayr Dunamalyan : Transformation de l’identité civile en Arménie : le développement des institutions et la logique de la protestation sociale

Hovhannes Sargsyan et Norayr Dunamalyan : Transformation de l’identité civile en Arménie : le développement des institutions et la logique de la protestation sociale

Panélistes

  • Hovhannes Sargsyan

    Chef du département des sciences politiques de l'université russo-arménienne (RAU) et chef du laboratoire de recherche stratégique sur les questions de sécurité nationale (RAU)

  • Norayr Dunamalyan

    Maître de conférences au Département des sciences politiques de l'Université russo-arménienne (RAU) et chercheur principal au Laboratoire de recherche stratégique sur les questions de sécurité nationale (RAU).

Le webinaire du 25 avril a accueilli les experts Hovhannes Sargsyan, chef du département des sciences politiques de l’université russo-arménienne (RAU) et chef du laboratoire de recherche stratégique sur les questions de sécurité nationale (RAU), et Norayr Dunamalyan, maître de conférences au département des sciences politiques de la RAU et chercheur principal au laboratoire de recherche stratégique sur les questions de sécurité nationale (RAU).

Le développement de l’identité civique en Arménie a une certaine portée conditionnée à la fois par la mémoire historique et le niveau de culture politique de la société. L’histoire de l’Arménie indépendante est révélatrice de ces facteurs restrictifs, qui à leur tour sont liés à certaines particularités de la formation des institutions et de la réorganisation des élites politiques. Bien que ces frontières aient été préservées après la « Révolution de velours », la croissance de la conscience civique a donné l’espoir que le système de valeurs de la société arménienne puisse être réévalué et que les stéréotypes archaïques puissent être brisés par des éléments civiques.

Les principaux sujets du webinaire étaient les suivants

  • Le rapport entre l’identité ethno-culturelle et civique de la société arménienne ;
  • Le niveau de confiance dans les institutions publiques ;
  • Les décisions politiques et la protestation sociale ;
  • L’aspect politique des nouvelles approches économiques.

La discussion s’est déroulée en arménien.

Vidéos

faq scroll to top

Recommander des amis (jusqu'à 5)

+

J'ai lu la politique de confidentialité et j'accepte que mes données personnelles soient traitées.

close modal close menu