Nouvelles

Plus de 10 000 signataires ont rejoint l’Initiative FUTUR ARMÉNIEN

Plus de 10 000 personnes d’Arménie et du monde entier ont rejoint l’Initiative publique FUTUR ARMÉNIEN. Les signataires sont principalement d’Arménie – 57%, de Russie – 17%, des États-Unis – 10%. Des personnes du Canada, d’Argentine, de France, d’Allemagne et d’autres pays ont également rejoint l’Initiative. Des discussions, des rencontres, des ateliers seront organisés avec eux pour discuter et déterminer la meilleure façon d’atteindre les 15 objectifs de l’Initiative.

L’Initiative FUTUR ARMÉNIEN vise à favoriser un dialogue qui mène à un cadre commun de compréhension autour du développement durable de l’Arménie et des Arméniens en tant que nation. Le groupe Initiative comprend Noubar Afeyan (États-Unis), Artur Alaverdyan (Arménie), Richard Azarnia (France), Aram Beckchian (Russie), David Tavadian (Canada),  et Ruben Vardanyan (Russie).

« Le FUTUR ARMÉNIEN est une initiative publique qui vise à définir des objectifs importants qui peuvent aider à amener l’Arménie vers un meilleur avenir, tout en étant réaliste sur la situation actuelle et également réaliste sur ce que pourraient être les forces de la nation arménienne, sa portée internationale, son économie, ses ressources. Nous devons construire un plan pour l’avenir avec lequel nous pouvons d’abord impliquer et travailler avec tous les Arméniens. Tel est l’objectif du FUTUR ARMÉNIEN », déclare Noubar Afeyan, co-initiateur du FUTUR ARMÉNIEN.

Le prochain objectif de l’Initiative est d’impliquer 30 000 signataires. Eux seuls recevront des articles sur l’analyse de 15 objectifs avant publication, et le rapport spécial développé par McKinsey & Company et le programme sur le développement de l’Arménie.

« Nous essayons de fédérer les personnes qui pensent à l’avenir, veulent se joindre, discuter ensemble et planifier nos prochaines étapes. Il s’agit d’une initiative pan-arménienne ; nous invitons tout le monde à nous rejoindre sur un pied d’égalité. C’est notre problème commun. Nous sommes convaincus qu’aucun petit groupe ne peut résoudre tous ces problèmes à lui seul », déclare Artur Alaverdyan, co-initiateur du FUTUR ARMÉNIEN.

« Aujourd’hui est une période très difficile pour nous, mais en même temps, nous pensons tous que c’est une excellente occasion de repenser beaucoup de choses, de changer certaines des approches qui n’auraient pas été faites auparavant et d’essayer de faire quelque chose de nouveau. Cette nouvelle Initiative a commencé avec le message que nous ne voulons pas donner de réponses. Nous voulons soulever des points clés pour que les gens puissent parler, débattre du type d’avenir que nous voulons voir collectivement pour notre nation, notre État, la relation entre la diaspora et notre État, notre relation avec l’Arménie et l’Artsakh », a déclaré Ruben Vardanyan, co-initiateur du FUTUR ARMÉNIEN.

L’Initiative a l’intention d’encourager un débat ouvert pour se doter d’un avenir qui attirerait et galvaniserait les forces collectives de l’Arménie et des Arméniens du monde. L’Initiative vise à impliquer 100 000 signataires.

« Je pense que l’Arménie devrait profiter de la diaspora. Nous devons repenser notre rôle en tant que citoyens, en tant qu’individus, dans le cadre d’un réseau où l’Arménie y est déjà, où les Arméniens le sont déjà, ainsi que développer ce nouveau contrat social sur la base d’une force historique que nous avons et de la volonté des diasporas de s’engager et de soutenir l’Arménie », déclare Richard Azarnia, co-initiateur du FUTUR ARMÉNIEN.

Toute personne intéressée peut devenir signataire en visitant www.futurearmenian.com , en participant aux discussions à venir sur l’initiative FUTUR ARMENIAN et en planifiant les prochaines étapes ensemble.

Recommander des amis (jusqu'à 5)

+

    J'ai lu la politique de confidentialité et j'accepte que mes données personnelles soient traitées.