Événements

Sécurité énergétique et indépendance énergétique de l’Arménie (Objectif 2)

Sécurité énergétique et indépendance énergétique de l’Arménie (Objectif 2)
  • Date et l'heure de la discussion

    18 juin 2021

Panélistes

  • Artur Alaverdyan

    Co-initiateur de l’initiative The FUTURE ARMENIAN, co-fondateur de la Fondation pour la science et la technologie d'Arménie (FAST)

  • Hasmik Barseghyan

    Spécialiste de la gestion environnementale et des énergies renouvelables, co-fondateur du programme National Future Energy Leaders (NFEL) en Arménie

  • Gaik Oganian

    Consultant technique et économique dans le secteur de l'énergie, expert en efficacité opérationnelle du pétrole et du gaz, co-fondateur du programme National Future Energy Leaders (NFEL) en Arménie

Arthur Alaverdyan  

L’initiative The FUTURE ARMENIAN vise à unir les Arméniens et les amis de l’Arménie dans le monde entier pour planifier et reconnaître la direction que le pays adoptera à l’avenir et discuter de la vision de cet avenir. Les quinze objectifs ont été mis en valeur touchant différents domaines à développer tels que l’éducation, l’économie, la sécurité énergétique, etc. 

Ce ne sont pas des questions faciles, et nous ne cherchons pas de réponses simples. Il s’agit d’un engagement à long terme, et ce n’est qu’avec l’aide et la participation active d’experts et de spécialistes de tous les domaines qu’il sera possible de trouver des solutions raisonnables. 

Les questions liées à l’énergie sont vitales. Nous avons commencé à travailler dans le domaine de la production d’énergie solaire il y a plus de quatre ans. Ici, nous voulons partager notre expérience. FAST Foundation et Solaron ont lancé un projet de subvention visant à trouver des groupes de jeunes spécialistes pour mener des recherches liées à l’énergie, évaluer le potentiel des ressources énergétiques de l’Arménie et élaborer une stratégie/roadmap de l’indépendance énergétique de l’Arménie. Entre autres, nous allons examiner le rôle de l’État dans ce secteur.  

 La consommation d’énergie en Arménie se compose de plusieurs éléments : l’énergie nucléaire, l’hydroélectricité, le gaz et l’industrie croissante de l’énergie solaire. L’Arménie est largement dépendante de la consommation d’énergie nucléaire, et de nombreux efforts sont nécessaires pour utiliser sa capacité maximale. La question de la reconstruction de la centrale nucléaire arménienne est à l’étude. Dans le même temps, sa fermeture entraînera de graves conséquences. La solution réside dans la diversification des ressources énergétiques consommées.  

 

Hayk Ohanyan  

Il existe des données et des statistiques relativement complètes sur le secteur de l’énergie en Arménie pour 2015-2016. C’est l’une des questions sur lesquelles nous devons nous concentrer – l’accès à une information complète et transparente.  

Le gaz naturel est la principale ressource énergétique du pays. Il représente environ 6 à 10 % de la consommation primaire d’électricité, y compris la consommation de gaz par des ménages et des transports. En 2016, 83 % du gaz était importé de Russie et 17 % d’Iran.  

La structure de la production d’électricité dans le pays se répartit presque également entre trois ressources principales : les centrales nucléaires, les centrales hydroélectriques, les centrales thermiques. Il existe trois grandes centrales thermiques et deux grandes centrales hydroélectriques. Les sources d’énergie renouvelables représentent 2 % de la production d’électricité du pays ; ils ont un grand potentiel de croissance future. Selon de nombreux indices mondiaux de production et de consommation d’énergie, le secteur énergétique arménien est assez diversifié. Le plus gros problème, cependant, est bien sûr la dépendance vis-à-vis des importations d’énergie. 

Les données montrent qu’au cours des dix dernières années, l’Arménie a réussi à augmenter la production d’énergie de 30 % tout en réduisant les pertes d’énergie. Cependant, il existe encore un grand potentiel pour réduire les pertes d’énergie. 

Par rapport à d’autres pays de la région et aux pays ayant des indicateurs similaires, selon les indices de sécurité énergétique, l’Arménie est à la traîne en termes de consommation d’énergie et de stabilité environnementale. La stratégie énergétique développée par le gouvernement jusqu’en 2040 comprend 70 projets dans 11 directions. La conclusion que nous tirons de notre analyse est que le pays doit mettre ses efforts pour:  

  • Développer l’industrie à haute valeur ajoutée  
  • Renforcer la sécurité et l’indépendance énergétiques  
  • Améliorer l’efficacité et la fiabilité opérationnelles  
  • Assurer la stabilité des tarifs  
  • Augmenter la transparence, fiabilité et disponibilité des données et des statistiques  
  • Fixer des objectifs ambitieux à long terme qui restent en contact avec la réalité  
  • Profiter du contexte énergétique mondial actuel au profit du pays  

L’essentiel est de trouver le maximum de spécialistes dans différents domaines, de réfléchir ensemble et agir. 

Hasmik Barseghyan:  

Future Energy 100 est une plateforme qui permet aux jeunes professionnels de participer au niveau national, régional et international à des activités conçues pour aider les professionnels à devenir de futurs leaders de l’énergie. 

La mission des Future Energy Leaders of Armenia est de former une communauté professionnelle active de jeunes spécialistes arméniens dans le domaine de l’énergie en Arménie et à l’Artsakh et de contribuer au niveau international au secteur énergétique du pays dans le développement de la transparence, de la sécurité, de l’auto- suffisance, accessibilité et durabilité.  

NFEL Arménie est prête à participer à l’étude des problèmes énergétiques les plus difficiles en Arménie, ainsi qu’à coopérer avec d’autres entreprises pour évaluer les besoins de spécialistes et de savoir-faire dans ce domaine. Les principales directions de travail de NFEL Arménie:  

  • Éducation  
  • Communication efficace  
  • Participation à la gestion  
  • Coopération internationale  

De nombreux événements différents sont prévus et une équipe compétente se forme. Toutes les parties intéressées sont encouragées à participer et à adhérer. 

Recommander des amis (jusqu'à 5)

+

    J'ai lu la politique de confidentialité et j'accepte que mes données personnelles soient traitées.