Événements

Qu’est-ce que l’unité Arménie-diaspora (objectif 5)

Qu’est-ce que l’unité Arménie-diaspora (objectif 5)
  • Date et l'heure de la discussion

    25 juin 2021

Panélistes

  • Pierre Akkelian

    Président et co-fondateur de « Canadian Gem » et «Nishi Pearls»

  • John Harker

    Conseiller sur les questions internationales avec un accent particulier sur les industries extractives

Modérateur

  • Mark Grigorian

    Journaliste

Unité Arménie-Diaspora – Qu’est-ce que l’unité et qu’est-ce que la Diaspora ? Il existe de nombreuses unités à la diaspora arménienne. Cette initiative permettra aux Arméniens de la diaspora de s’unir entre eux et leur patrie, l’Arménie, en fixant des objectifs. La première étape est de reconnaître l’interdépendance de ces unités et de construire des ponts pour les relier.

L’initiative abordera les différences de la diaspora et comment ces différences peuvent contribuer au bien du projet, pour nous faire avancer plutôt que de nous séparer. Les différences peuvent jouer le rôle de pièces d’une mosaïque qui peuvent être magnifiquement assemblées pour créer une image.

Il y a un très faible niveau de volonté politique en Arménie visant à utiliser le potentiel de la diaspora. Cela a toujours été un processus à sens unique. Le gouvernement arménien n’était pas intéressé à harmoniser les relations avec la diaspora ou à son intégration. L’un des objectifs de l’initiative est d’aider les dirigeants arméniens à reconnaître l’importance, le rôle et le potentiel de la diaspora et sa participation au développement du pays.

  • L’entrée des universités arméniennes dans les dix premières universités mondiales attirera en Arménie des gens du monde entier, y compris des Arméniens.
  • L’élaboration de scénarios (discipline) est le processus de prévision d’événements futurs, de détermination de leur probabilité. Le refus de coopérer entraînera des conséquences indésirables pour tous. L’encerclement de l’Arménie oblige les Arméniens à prendre des mesures pour trouver une issue et atteindre la prospérité.
  • Il est nécessaire d’avoir le Ministère de la diaspora à part entière, dirigé par un ministre représentant la diaspora, qui pense et agisse à partir de la position de la diaspora. Cette personne doit représenter la diaspora et son opinion dans la prise de décisions en Arménie. En outre, d’autres institutions d’état devraient également avoir des spécialistes de la diaspora, apportant leurs connaissances et leurs compétences au système étatique de l’Arménie.
  • En même temps, la diaspora est prête à contribuer sous forme d’impôts. Cependant, le système bureaucratique doit changer pour que les gens puissent faire des affaires en Arménie.
  • Des ponts à double sens devraient être construits pour développer le sentiment d’appartenance parmi les Arméniens du monde entier. La diaspora a également la possibilité d’améliorer ce qu’elle fait et comment elle le fait. Néanmoins, la prochaine étape pour l’Arménie est d’accepter la main secourable qui lui est tendue.
  • Si le gouvernement arménien veut prendre les problèmes au sérieux, il devrait se tourner vers ses universités et leurs dirigeants.
  • L’AVC – le Collège Virtuel Arménien AVK – créé par Yervand Zoryan dans le cadre du projet AGBU, est une excellente opportunité d’apprentissage. En outre, de nombreux efforts visent à permettre aux enfants des petits villages d’Artsakh et d’Arménie d’accéder à des opportunités technologiques permettant de participer au processus éducatif.
  • Une diaspora forte s’intéresse à une Arménie forte tout comme une Arménie forte s’intéresse à une diaspora forte. Nous voulons être forts, et c’est impossible avec des efforts, des pensées et une coopération communs.

Recommander des amis (jusqu'à 5)

+

    J'ai lu la politique de confidentialité et j'accepte que mes données personnelles soient traitées.