Nouvelles

«De l’Arménie 2020 à l’Arménie 2041» : Tracer la voie de l’avenir arménien

Les co-initiateurs d’Arménie 2020 ont présenté près de 700 programmes mis en œuvre au cours des vingt dernières années et ont tracé la voie vers l’Arménie 2041.

Le 19 septembre s’est tenue à Erevan une rencontre-débat intitulée « De l’Arménie 2020 à l’Arménie 2041 », au cours de laquelle les co-initiateurs d’Arménie 2020 et du FUTUR ARMÉNIEN,  Noubar Afeyan et Ruben Vardanyan, sont revenus sur les programmes mis en œuvre avec leurs partenaires en Arménie et dans le monde au cours des 20 dernières années, tout en exposant leur vision pour l’Arménie 2041.

Au cours de l’événement, environ 700 programmes réalisés en Arménie et dans le monde arménien au cours des 20 dernières années (de 2000 à 2020) dans les domaines de l’éducation, de la science, de la technologie, de l’humanitarisme, de la préservation du patrimoine culturel, de l’environnement, de la santé, de l’économie et du tourisme ont été présentés rétrospectivement.

«Pendant ces 20 dernières années, nous avons essayé de réaliser des changements en fixant 2020 comme objectif de construire un pays plus attrayant, prospère, stable et autosuffisant. Je pense qu’il existe un consensus sur le fait que nous devons réellement trouver l’inspiration et l’énergie nécessaires  afin de faire ce qui est notre devoir. À mon avis, tous les Arméniens devraient devenir Arméniens par choix et s’engager à œuvrer pour l’avenir de l’Arménie. Définissons l’Arménien comme quelque chose que nous nous efforçons tous d’être. Nous devons reconstruire ce réseau, et nous devons croire en notre avenir pour le bien des enfants qui ont 5 ans aujourd’hui », a insisté Noubar Afeyan, co-initiateur du  FUTUR ARMENIEN.

Les débats portant sur l’avenir étaient basées sur le rapport « Armenia 2041 » préparé en coopération avec la cabinet international de conseil en gestion McKinsey & Company.

« Nous avons enregistré une croissance annuelle de 6 % du PIB en Arménie. Malheureusement, cette croissance n’est pas stable, car elle repose principalement sur les prêts à la consommation et la dette publique. On note une amélioration de la productivité, mais elle reste insuffisante pas assez importante pour que nous devenions un pays exportateur. En termes d’investissement étranger, il existe également un grand potentiel d’amélioration. En conclusion, nous pouvons être fiers de nos réalisations, mais, en même temps, il existe un grand potentiel pour aller de l’avant », a affirmé Andre Andonian, le directeur associé de McKinsey Korea et Senior Partner chez McKinsey Seoul.

Les équipes McKinsey et Arménie 2041 ont présenté les données les plus marquantes qui portent sur cinq secteurs prioritaires de l’économie (agriculture, high-tech, santé, éducation, tourisme) et ont esquissé les perspectives de développement de chaque secteur.

«Aujourd’hui, nous vivons un moment unique. Il est temps de prendre des décisions sérieuses. C’est pourquoi nous avons lancé le FUTUR ARMENIEN. Je pense que l’apathie, le désintérêt vers l’avenir, tuera le peuple arménien. Parallèlement, c’est un de nos objectifs que de faire venir 50 000 familles en Arménie, celles là-même qui entendent prendre part à la construction d’une nouvelle Arménie avec les Arméniens », a affirmé Ruben Vardanyan, co-initiateur du FUTUR ARMENIEN.

L’événement s’est déroulé à travers une session de questions-réponses avec les participants. Y ont assisté des membres du gouvernement de la République d’Arménie, des ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires, des représentants de la diaspora, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales, des donateurs, des partenaires et des bénéficiaires de divers programmes.

De même que des pavillons individuels étaient installés à l’entrée, afin de représenter les grands projets initiés au cours des 20 dernières années : l’Initiative Humanitaire Aurora, des fondations œuvrant pour le tourisme et l’urbanisme (Tatev Revival Program, Dilijan Development Program, Gyumri Development Program), UWC Dilijan College, UWC National Committee of Armenia et Foundation for Armenian Science and Technology (FAST).

Recommander des amis (jusqu'à 5)

+

    J'ai lu la politique de confidentialité et j'accepte que mes données personnelles soient traitées.